FNS#129 : Blut Aus Nord – Chapter 4

MoRT

Le point zéro. L’alpha et l’oméga. la Laideur déchaîne sur nous son fétide limon, aux membres décharnés, viciés. La texture musicale est faisandée, souillée de cette humanité qui n’en finit plus de haïr la vie, et elle même.
fRustration d’existeR. Le château de carte que représente toute tentative de civilisation ou de culture s’écroule, balayé par cet orchestre des Enfers, décharnés et fantomatiques zombies. Hagards, hésitants, aux orbites creuses. Une sourde intelligence dirige de quelque Sombre-Throne ce sinistre bal. Un océan d’une noirceur infinie l’engloutie, elle aussi, avec tout le reste dans un fracas apocalyptique qui semble ne jamais en finir. La bouche-sexe fétide embrasse l’infini alors que le temps se déroule à l’envers. Une semence noire répand l’épidémie de non-vie. L’odeur viciée corrode jusqu’au métal dont son faits leurs carcasses patibulaires. Terreur et Solitude. Voie sans issue et destruction sans entrain. ces Sinistres Automates, Tyrans Affables de Nihilisme gratuit comme des clous s’enfoncent dans la chair morte. Cette angoisse cauchemardesque hante ces égoûts immondes, les orbites vides. L’inexorable Vérité se dévoile dans la brume : une errance aveugle, infinie, où la souffrance deviendra fidèle compagnon de route.
Sur le groupe :
  • Homme Fort : Vindsval
  • Prestations Live : Proscrit
  • Espoir : Néant
  • Horizon : Noir
  • Style : Avant-garde meets black metal meets pure madness

Note: le nom de l’album – MoRT – est pour Metamorphosis of Realistic Theories

Site Internet : www.blutausnord.com